OCF, leader de la vitrine réfrigérée sur-mesure, sélectionne le R-1234yf et le R-455A


Des produits de haute qualité, à la pointe de la technologie pour favoriser les ventes et augmenter la gourmandise tel est le savoir-faire de cette PME française.

 

OCF_case_study


Historiquement implantée sur la commune de Chantonnay en Vendée, la société OCF (Ouest Construction Frigorifiques) est un acteur incontournable dans les vitrines réfrigérées sur-mesure. Leader sur le marché français avec un chiffre d’affaires de plus de 11 millions d’euros en 2022, cette entreprise est reconnue pour son savoir-faire technique aussi bien en menuiserie qu’en « froid invisible », mais pas seulement ! En 2007, l’entreprise est rachetée par monsieur Guillaume Zanlorenzi, où la création de valeur est un axe stratégique clé pour faire face à la concurrence et se démarquer sur le marché de la réfrigération commerciale. Outre le fait de poursuivre la fabrication de vitrines personnalisées de haute qualité, l’objectif est de « réinventer la vitrine réfrigérée sur mesure pour qu’elle s’efface au profit des produits et génère une meilleure performance commerciale » nous explique son dirigeant.


OCF emploie aujourd’hui 90 personnes et réalise environ 400 projets par an pour mettre en avant la créativité des boulangers, des pâtissiers, des chocolatiers et autres métiers de bouche (boucher charcutier, fromager, traiteur…) dans des lieux d’exception, des grandes surfaces et des magasins de proximité. Ces vitrines sont commercialisées dans le monde entier à l’exception de l’Amérique du Sud.

Conceptualisation des vitrines et fabrication sur-mesure

Chaque projet de vitrines réfrigérées est géré en mode collaboratif en interne comme en externe. L’écoute du besoin client est essentielle pour OCF puisque l’entreprise intervient particulièrement sur des dossiers hors standard. Leur spécialité «c’est de pouvoir mettre du froid là où la concurrence ne peut le faire et relever chaque jour de nouveaux défis » comme le rappelle Guillaume Zanlorenzi. L’innovation est donc au cœur de l’activité pour satisfaire les demandes clients et trouver une solution adaptée et performante pour mettre en avant leurs produits. Tous les métiers sont intégrés au sein d’OCF pour réaliser les projets sur leur site de production et l’entreprise manipule parfaitement les différents matériaux pour répondre au besoin de chacun et livrer des vitrines et meubles réfrigérés avec de belles finitions.

Une gestion optimale de l’hygrométrie et du froid

Pionnier sur le marché des armoires frigorifiques en France, la thermodynamique et l’aéraulique sont des technologies plus que maîtrisées chez OCF. La substitution des fluides frigorigènes s’inscrit pleinement dans la responsabilité sociétale de l’entreprise et dernièrement de nouvelles alternatives ont été étudiées pour répondre aux exigences réglementaires et proposer des solutions à très faible impact environnemental sans augmenter le coût de la vitrine pour le client final. Pour le froid positif, OCF avait déjà remplacé le R-134a par le fluide de transition R-513A et sur le négatif le R-452A a substitué le R-404A.

David Baudinet, Responsable frigoriste chez OCF, s’est rapproché d’Antoine Chakar, Responsable Marché OEM chez Climalife, pour étudier ensemble des solutions à long terme pour atteindre le plus faible GWP et répondre aux exigences de froid statique ou ventilé proposé par le fabricant. Le but était d’être opérationnel au plus vite et d’avoir toujours une longueur d’avance sur le marché.

 

Après avoir testé le Solstice yf (R-1234yf) en positif et le Solstice L40X (R-455A) en négatif, l’enjeu était de pouvoir trouver les composants frigorifiques qualifiés et disponibles pour la mise en œuvre sans ajouter de pièces supplémentaires dans la conception du circuit frigorifique. Le R-455A a montré les meilleures performances parmi toutes les alternatives disponibles actuellement.

 

« La transition vers des fluides à très faible GWP fait partie intégrante de notre démarche environnementale et sociétale. En tant qu’acteur responsable, on se devait de le faire comme sur les autres matériaux que nous utilisons quotidiennement tels que la colle ou encore le bois. Depuis janvier 2023, nous avons donc ajouté cette nouvelle offre à notre gamme. Nous sommes convaincus que nos clients en feront un critère de choix s’il n’y a pas de décalage de prix. » conclut Guillaume Zanlorenzi

 

L’atelier de fabrication des vitrines réfrigérées sur-mesure à Chantonnay

 

   

David Baudinet, Responsable frigoriste chez OCF.