Tableau des valeurs de remplissage des emballages de récupération


Climalife met à votre disposition le tableau des valeurs de remplissage pour chaque fluide dans les différents emballages disponibles dans notre gamme. Téléchargez-le ici.

 

 

Les bonnes pratiques pour éviter le sur-remplissage des emballages de récupération 

 

 Le sur-remplissage des bouteilles présente des risques dont le premier est la perte de confinement. Outre l’impact environnemental lié au fait de la fuite dans l’atmosphère, la dispersion du fluide peut provoquer une asphyxie ou d’autres effets liés à la projection (ex : brûlures). Petit rappel des précautions à prendre.

 

 

 

1/ Connaître la réglementation en vigueur et la respecter (F-Gas II).

2/ Disposer d’un emballage de récupération approprié : pression d’épreuve supérieure à la pression du fluide à récupérer et emballage dédié aux gaz inflammables le cas échéant.

3/ Vérifier le coefficient de remplissage pour chaque fluide. L’information est précisée sur l’étiquette présente sur l’emballage.

4/ Définir la quantité maximum à introduire dans la bouteille, et effectuer la récupération à l’aide d’une balance afin de contrôler la masse récupérée.

5/ Remplir les documents permettant d’identifier le fluide et la quantité récupérée conformément à la réglementation locale.

Attention : Ne pas chauffer les bouteilles (en particulier avec un chalumeau), protéger les emballages du rayonnement solaire, vérifier la ventilation du véhicule, ne pas fumer et ne pas téléphoner (surtout avec des bouteilles contenant du fluide inflammable).

*Coefficient de fluide usagé = 80% du coefficient de remplissage du fluide neuf défini par l’ADR.

Pour plus d’information, reportez-vous à l’article Bouteilles de récupération : ATTENTION AU SUR-REMPLISSAGE


Découvrez l’application Clim’app pour faciliter le suivi de vos interventions.