Frigoporteurs Caloporteurs


J’ai réalisé moi-même la dilution de l’antigel et le point de congélation mesuré est de -17°C alors qu’il devrait être de -20°C.

Vous avez sans doute calculé la quantité d'antigel nécessaire en vous basant sur le volume théorique de votre installation. Notre expérience nous montre que sur des installations de volume important, à partir de 5/6 m3, le calcul théorique du volume de l'installation est toujours inférieur de 10 % environ au volume réel.

13 févr. 2013

Voir le dossier

L’eau glycolée, préparée par mes soins ou livrée prête à l’emploi, qui protégeait à -22°C il y a un an, n’est plus qu’à -18°C.

Les glycols utilisés dans la fabrication des antigels ne disparaissent pas dans le temps.

La seule explication chimique possible est que des ajouts d'eau ont été réalisés dans le circuit.

13 févr. 2013

Voir le dossier

Mon installation froid fonctionne mal, au bout de quelques heures le rendement chute, pourquoi ?

Deux cas sont possibles :
- la température de congélation de l'eau glycolée est trop proche de la température d'évaporation. A l'approche de son point de congélation, une eau glycolée présente une augmentation de viscosité très importante et des « couches » d'eau glycolée vont arrêter de circuler. L'échange va diminuer et l'eau glycolée va congeler lentement dans l'échangeur. Le point de congélation d'une eau glycolée doit être inférieur d'au moins cinq degrés à la température la plus basse susceptible d'être atteinte dans l'échangeur.


- le circuit présente des boues importantes. Ces boues vont se déposer aux endroits de plus fortes pertes de charge et les plus froids, donc généralement dans l'échangeur. Les seules solutions possibles sont soit de vidanger, nettoyer l'installation, soit de monter un filtre en by-pass afin d'éliminer les boues. »

13 févr. 2013

Voir le dossier

Est-ce que je peux nettoyer mon installation avec de l’eau avant de mettre l’antigel ?

Si vous introduisez de l'eau dans votre installation et que celle-ci est principalement en acier, quand vous allez vidanger l'installation celle-ci va se corroder superficiellement. L'eau glycolée va ensuite décoller cette fleur de rouille et des boues vont se former. La quantité de boues sera directement proportionnelle à la taille de l'installation. Dans le cas d'un nettoyage à l'eau, il faut que le temps entre la vidange de l'eau et l'emplissage en eau glycolée soit le plus court possible. Si vos contraintes vous imposent de laisser l'installation en eau plusieurs jours ou de la laisser à l'atmosphère après votre nettoyage, prévoyez de monter un filtre en by-pass pour éliminer les oxydes que l'eau glycolée ne manquera pas de décoller.

13 févr. 2013

Voir le dossier

Est-ce que je peux ajouter un antigel X dans mon installation qui contient un antigel dont je ne me rappelle plus l’origine ?

Les antigels sont généralement miscibles entre eux, cela signifie que si on les mélange on obtient une solution homogène sauf s'il s'agit de caloporteurs à base de glycols différents (MEG, MPG,..). En outre, cela ne signifie pas que les antigels soient compatibles entre eux. Deux antigels différents vont présenter des formulations en inhibiteurs de corrosion différentes. Leur mélange va aboutir à une composition en inhibiteurs de corrosion dont on ne connaît pas les performances.

Avant tout ajout nous recommandons de pratiquer un contrôle de l'eau glycolée présente dans le circuit afin d'évaluer si un renouvellement total ne serait pas indiqué.

13 févr. 2013

Voir le dossier