Fluides frigorigènes


L’emploi d’HCFC vierges est interdit depuis le 1er janvier 2010. Que puis-je utiliser pour recharger mes systèmes de climatisation et de réfrigération ?


Climalife
est en mesure d'offrir un certain nombre d'options pour répondre aux exigences des différents équipements et de leurs fonctionnements.

Pour le R-22, nous disposons de possibilités de remplacement simples : les R-417A, R-422D et R-427A ; mais aussi de solutions plus complexes : les R-404A, R-407A ou R-407C.

Autrement, jusqu'au 31 décembre 2014, vous pouvez aussi utiliser un produit regénéré que Climalife commercialise sous sa propre marque R-22T.

Concernant les mélanges HCFC comme le R-401A ou le R-409A, l'emploi du R-437A ou du R-134a est approprié. De même, vous pouvez substituer les R-402A, R-403B et R-408A par les références R-422A ou R-404A.

Vous trouverez dans toute agence Climalife un personnel qualifié qui saura vous conseiller sur le frigorigène le mieux adapté à votre installation. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à prendre contact avec votre agence locale ou à nous envoyer les références de votre système par courriel. L'un de nos experts Climalife sera heureux de vous répondre.
Marchés : Industrie, Habitat individuel, Habitat collectif & tertiaire, Commerce
17 mars 2010

Voir le dossier

Les mélanges de fluides frigorigènes se détitrent-ils en cas de fuite ?

VRAI ET FAUX :

Les mélanges azéotropes ne se détitrent pas et se comportent comme des corps purs .

Dans le cas des mélanges zéotropes, leur détitrage n'est pas systématique en cas de fuite pour deux raisons :

1- Les mélanges comportant des fluides de nature proche et présentant un très faible glissement de température ne se détitrent que faiblement. En cas de fuite en phase gazeuse, une simple recharge rétablit le mélange. Ex : R-404A, R-410A.

2- Un mélange à fort glissement (à l'exemple du R-407C), ne se détitre qu'en phase gazeuse en présence de son liquide, soit à l'arrêt. En fonctionnement, les probabilités d'un détitrage sont quasiment nul.

Pour lever le doute, une simple mesure de relation de la pression/température permet de savoir si le mélange n'est plus aux proportions d'origine. Pression acceptable P< 0,3 à 0,5b max.
15 janv. 2008

Voir le dossier